Association POTENTIEL

Atelier libre et cours de céramique à Melun

LE RAKU

Voir les photos du raku du 25 juin 2022

La technique du raku appartient à la tradition ancestrale japonaise et signifierait " bonheur du hasard".
Ce type de cuisson laisse en effet une place importante à l'aléatoire.

En résumé ...

Cuisson très rapide jusqu'à près de 900°

Défournement immédiat à la température maximum.

Conséquence: violent choc thermique qui occasionne des craquelures dans l'émail.

Enfumage de la pièce encore brûlante, qui permet d'imprégner de carbone toutes les zones non émaillées et les craquelures.
Lavage après refroidissement pour enlever la suie et révéler ses couleurs.

Exemple d'un défournement et enfumage

Quelques photos des différentes étapes d'un raku

Avant le raku, les objets ont été réalisés dans une argile résistant aux chocs thermiques et ont été cuits une 1ère fois à l'atelier.

pose émail
pose de l'émail puis enfournement
ouverture du four
ouverture du four à 950°
défournement
défournement à chaud = choc thermique
combustion en bassine fermée
enfumage dans un récipient fermé rempli de copeaux et papier
lavage
lavage final

Scénario d'un raku dans le détail

pose émail

pose d'émail dans un gravage

Avant le jour du raku, les objets ont été réalisés dans une argile résistante, capable de supporter une cuisson rapide et un choc thermique . Ils ont subi une 1ère cuisson à l'atelier. L'émaillage a lieu juste avant la cuisson raku, avec des émaux adaptés à ce type de cuisson.

sechage avant cuisson

Après un temps de séchage,les pièces sont placées dans le four à raku alimenté au gaz. Montée très rapide en température jusqu'à 900°- 950°.
Une sonde indique la t° du four.

enfournement

sonde thermique

Arrivé à 950°, le four est ouvert sans attendre, et dévoile l'intérieur incandescent, orange-blanc.
ouverture du four

Les céramiques sont défournées à l'aide d'une longue pince.
Le céramiste doit alors se protéger, être adroit et rapide.

Au contact de l'air ambiant, la pièce subit un choc thermique, l'émail se craquèle en formant un réseau de fines craquelures, typique du raku.

défournement

combustion en bassine fermée

combustion à l'air libre

Après quelques instants, on procède à l'enfumage.
La pièce brûlante est déposée dans un récipient empli de copeaux de bois et de papier.
Le récipient est refermé pour que la combustion, faute d'oxygène, produise beaucoup de fumée.
L'enfumage imprègne de carbone les craquelures et les zones dépourvues d'émail: il en résulte des zones noires ou gris intense.

Après un temps de refroissement, un lavage permet de fixer les craquelures, d'enlever la suie et de révéler le résultat final.

lavage

Ci-dessous quelques exemples ( passez sur l'image pour zoomer). Vous en verrez beaucoup plus en regardant les diaporamas de chaque raku.

petit plat ovale

tortue

ensemble de pots et boites

oiseaux

boule irisée

chinoise assise

Retour au menu