Association POTENTIEL

Atelier libre et cours de céramique à Melun

affiche de l'expo 2017 de la collection

Rencontre avec un collectionneur de céladons.
Passion,maîtrise de l'art, beauté !

En octobre 2017 et février 2018, des adhérents de Potentiel se sont rendus chez un particulier qui a rassemblé une rare collection d'oeuvres de céramistes français de renom, acquises au cours des 40 dernières années.
Cette collection venait d'être exposée pour la 1ère fois à Saint Quentin la Poterie. Son propriétaire nous a parlé avec passion des auteurs de ces céramiques, de leur histoire et leurs particularités.

collectionneur de céladons

Thème de cette collection: l'émail céladon, un émail qui nécessite beaucoup de recherches de la part du céramiste; il est posé en général sur porcelaine, parfois sur grès. Dans la Chine ancienne, cet émail raffiné évoquait le jade, considéré comme la pierre la plus précieuse.

jadéite brute

Premier étonnement: l'éventail des teintes ! Les céladons présentés vont du vert extrêmement pâle et laiteux, à des tons très sombres, presque noirs. Certains sont plutôt bleus, d'autres gris-vert. Mais tous possèdent une lumière, une profondeur de la texture qui les rend magnifiques.

série de 3 coupelles
Marie-Laure Guerrier et Xavier Duroselle
coupe ondulée
Xavier Duroselle
colonne nature
Hervé Rousseau
grande boule vert bronze
Jean-Luc Jourdain

Deuxième surprise: la diversité des formes. Des sculptures, souvent de grande taille comme celles de Jean-François Fouilhoux, côtoient des vasques ou de petits bols tournés, des coupes aériennes incisées de trous comme celles de Xavier Duroselle, des pots sobres, au couvercle rond qui fait ressortir le nappage du céladon( Armel Hédé).

feuille en 3D
3 pièces de Jean-François Fouilhoux
céladons de formes diverses
Armel Hédé, Marie-Laure Guerrier, Xavier Duroselle
théière
Claude Champy
sculpture coquillage
Jean-François Fouilhoux

Troisième surprise: lorsque le regard s'approche, il découvre sur certaines céramiques telles que celles de Valérie Hermans un décor délicat mais rythmé, gravé sous l'émail; le céladon s'anime alors en diverses teintes douces qui épousent le dessin.

Le propriétaire de ces céladons nous parle avec chaleur de son amour pour la musique, dont il a fait son métier, et la céramique, qu'il a pratiquée en amateur et qui lui a offert des rencontres et amitiés très riches dans le milieu des potiers. Des rencontres humaines marquantes.

vague
Jean-François Fouilhoux

Retour au menu